Jeux des archives
Pas de Calais, le département - le Lundi 06 Juillet à 00H53
Les informations contenues dans cette page ne sont valable avec certitude que jusqu'à cette date et cette heure.

Jeux des archives

Jouer au Taquin Facile

Félicitations !

Rejouer en mode Facile.

Essayer en :

Vidimus d’une donation de la comtesse Mahaut d’Artois par Gui, comte de Saint-Pol et Drieu d’Amiens, février 1254. Sceau apposé au parchemin. Archives départementales du Pas-de-Calais, A 12/18

Hérité de l’Antiquité, le sceau connaît au Moyen Âge un essor considérable. D’abord réservé aux empereurs et au rois, le droit au sceau se propage à l’ensemble de la société médiévale au cours du XIIIe siècle. Signe d’identité, le sceau engage son titulaire lorsque celui-ci l’appose au bas d’un document. Il constitue un élément unique avec sa forme, sa taille, sa légende et son iconographie propre. Il est l’image de son titulaire, la représentation symbolique qui permet à ce dernier d’affirmer son prestige et sa condition sociale. Il s’agit, ici, d’un sceau équestre, représentant un cavalier brandissant son épée du bras droit et se protégeant à gauche de son écu. Ce type de sceau, très répandu, montre l’importance de la chevalerie dans l’ordre social de l’époque.

Pour aller plus loin :

http://archivespasdecalais.fr/